Top 11 2011

Chansons préférées – 2011

Ce court top 11 est un petit condensé des chansons qui ont marqué mon année 2011, particulièrement mes recherches obscures dans diverses banques de données, au travail…

11. Brigitte – Big Bang (Au pays des candides)
Ce duo français a fait bouger la France cet été. Pour ma part, c’est cette chanson du groupe qui a le plus tourné dans mon iPod. Quelqu’un a de votre sang sur les phalanges? Cette chanson est très bonne pour votre santé mentale.

10. Oh Land – Sun of a Gun/Human
Cette jeune Danoise ne réinvente pas la roue avec ses mélodies, mais c’est toujours agréable de se faire aller le popotin sur sa musique.

http://www.youtube.com/watch?v=xNABadCiGEk

9. Peter Bjorn & John – Second Chance
Je ne pensais pas réentendre parler de ce groupe suédois après Young Folks, mais leur album Gimme some compte parmi ceux que j’ai le plus appréciés cette année.

8. Sister/Nova Baby/Little Black Submarines – Black Keys
Si le dernier album des Keys était paru plus tôt dans l’année, il y a de fortes chances que ces chansons trôneraient au sommet de mon palmarès, mais étant donnée la date de parution, je n’ai pas encore eu le temps de l’écouter à son plein potentiel. Je peux quand même dire que Sister est une de mes préférées, même si le choix est difficile à faire!

http://www.youtube.com/watch?v=ZOJH7YQCcmo

http://www.youtube.com/watch?v=0_JvY9xeVNM

7. Lykke Li – I Know Places
Suprême jolie chanson parmi d’autres jolies chansons, celle-ci correspond parfaitement à un dimanche matin langoureux passé à paresser au lit. Souhaitons-nous-en d’autres pour 2011!

6. Armistice – City Lights Cry
Je ne suis pas une énorme fan de Coeur de pirate (même si Place de la République est une sacrée belle chanson, fin de la parenthèse). J’ai donc été surprise d’aimer à ce point Armistice, mais le EP paru au printemps m’a beaucoup plu, particulièrement cette chanson, mélancolique à souhait.

5. The National – Think You Can Wait
Autre chanson tranquille, celle-ci me tire toujours un pincement au coeur. Elle me fait penser à un soir de novembre où l’on regarderait tranquillement tomber la première neige…

4. Portugal. The Man. – Got It All
Merci à Jacques pour la suggestion répétée! Allez écouter ça, c’est excellent!

3. Galaxie – Piste 1/Jusqu’à la fin
Olivier Langevin a le don d’écrire de bonnes chansons. L’album complet de Galaxie mérite d’être connu, écouté et aimé. Piste 1 est une de ces chansons qui vous feront taper du pied, peu importe où et quand vous l’écouterez!

2. Arcade Fire – Suburban War
Même si cet album est paru en 2010, je l’ai énormément écouté en 2011, en particulier cette chanson. Il y a des souvenirs d’adolescence qui me poussent à écouter cette chanson, puis à la réécouter.

1. Foster the People – Helena Beat
L’album Torches de Foster the People est assez inégal, mais j’ai tellement augmenté ma productivité grâce à cette chanson que je me dois de lui donner la place qui lui revient. Call it what you want et Waste sont aussi de bons moments de l’album (de même que Pumped Up Kicks, vous l’aurez deviné). 😉

Allez, bonne année 2012 à vous!
Que la musique soit avec vous!

Publicités

Oh Land, petit électrochoc de bonne humeur

Vos matins sont plus frisquets? Vous cherchez comment insuffler de l’énergie à votre vie post-vacances? Voici une piste de solution : Oh Land. De la pop scandinave comme il s’en fait de plus en plus (et heureusement)!

Les rythmes contagieux de Sun on a Gun ou de Human vous feront taper du pied, même le pire de tous les lundis matins, White Nights et Helicopter vous feront sourire à tout coup, tandis que Lean et Wolf & I vous rendront nostalgique, un sentiment qui colle tout à fait aux dernières semaines étéesques.

La jeune auteur-interprète ne réinvente pas la roue, mais elle crée un album bien équilibré (pas trop de balades, juste assez). C’est un des plus récents bons coups de la pop des années 2000.

Oui, Oh Land a fait un bref passage à Osheaga, mais elle sera peut-être de retour bientôt, qui sait? Après tout, on ne dirait pas non à ses rayons de soleil en plein mois de mars!

In a better world

Au coeur de In a better world, on retrouve essentiellement le même thème que dans le film Incendies, soit le cercle infernal de la violence, qui n’engendre que la violence. Par contre, le sujet est traité à différents niveaux dans ce film-ci. La violence dans la cour d’école, la violence entre adultes, la violence avec un grand V, dans un pays sans nom où il y a des camps de réfugiés et des militaires sanguinaires… la violence, donc, mais aussi (et surtout, peut-être), la vengeance. Avec un V majuscule.

Un élément intéressant du film, qui nous suit tout au long du visionnement et bien après, c’est de se demander quelle peut bien être la motivation de ses personnages qui se montrent si violents envers les autres. La profonde tristesse, la détresse? En partie, oui, assurément. Mais au-delà de ça? J’y pense depuis hier et je ne trouve pas de bonne réponse.

Autrement, le message passe très bien, il y a beaucoup de scènes touchantes dans le film. La photo est superbe… on en ressort avec l’envie de faire un petit arrêt au Danemark. Cependant, il y a aussi pas mal de longueurs (cette production dure environ deux heures et demie).

Pour en revenir à la comparaison avec Incendies, je trouve que ce dernier était mieux ficelé, plus passionnant. Toutefois, force est d’admettre que le dénouement du scénario de Mouawad est peut-être un peu moins réaliste… possible, mais un peu moins terre à terre.

Lequel récompenser, alors? J’aurais été bien embêtée. Peut-être que, comme les membres votants de l’Académie, je me serais dit que Susanne Bier n’en était pas à sa première nomination et que Denis Villeneuve est un jeune cinéaste talentueux…