The Descendants

Dans The Descendants, George Clooney incarne Matt King, riche héritier d’une famille de Hawaii. Au tout début du film, on apprend que sa femme a eu un accident de bateau et qu’elle est dans le coma. Par la suite, on apprend avec lui que l’état de santé d’Elizabeth (sa conjointe) n’est pas ce qu’il souhaiterait qu’elle soit, tout comme le reste de leur vie commune. Matt essaiera tant bien que mal de ressouder sa vie de famille avec ses deux adolescentes de filles (une préado et une adolescente), qui n’auront d’autre choix que de maturer plus vite que prévu.

La force du film réside principalement dans la profonde humanité des personnages, humanité que les acteurs nous font très fortement ressentir.  Chaque personnage évolue également énormément en raison du drame qui est présenté dans le film. C’est très chouette pour le spectateur de constater cette évolution. Alexandra, la plus âgée des deux filles de Matt et Elizabeth, changera beaucoup entre le début et la fin du film. Elle tentera d’aider son père avec Scottie, la plus jeune, qui est très « bébé gâté » au départ.

Malgré le caractère très dramatique du film, de nombreux dialogues et situations nous font pouffer de rire. Notons finalement que la quête du personnage principal nous entraînera d’un bout à l’autre d’Hawaii, ce qui permet de nous présenter les splendides paysages de cet État. Même si Hawaii est une vedette dans le film, les deux acteurs principaux (George Clooney et Shailene Woodley) sont vraiment ceux qui crèvent l’écran.

Publicités