Top 11 2011

Chansons préférées – 2011

Ce court top 11 est un petit condensé des chansons qui ont marqué mon année 2011, particulièrement mes recherches obscures dans diverses banques de données, au travail…

11. Brigitte – Big Bang (Au pays des candides)
Ce duo français a fait bouger la France cet été. Pour ma part, c’est cette chanson du groupe qui a le plus tourné dans mon iPod. Quelqu’un a de votre sang sur les phalanges? Cette chanson est très bonne pour votre santé mentale.

10. Oh Land – Sun of a Gun/Human
Cette jeune Danoise ne réinvente pas la roue avec ses mélodies, mais c’est toujours agréable de se faire aller le popotin sur sa musique.

http://www.youtube.com/watch?v=xNABadCiGEk

9. Peter Bjorn & John – Second Chance
Je ne pensais pas réentendre parler de ce groupe suédois après Young Folks, mais leur album Gimme some compte parmi ceux que j’ai le plus appréciés cette année.

8. Sister/Nova Baby/Little Black Submarines – Black Keys
Si le dernier album des Keys était paru plus tôt dans l’année, il y a de fortes chances que ces chansons trôneraient au sommet de mon palmarès, mais étant donnée la date de parution, je n’ai pas encore eu le temps de l’écouter à son plein potentiel. Je peux quand même dire que Sister est une de mes préférées, même si le choix est difficile à faire!

http://www.youtube.com/watch?v=ZOJH7YQCcmo

http://www.youtube.com/watch?v=0_JvY9xeVNM

7. Lykke Li – I Know Places
Suprême jolie chanson parmi d’autres jolies chansons, celle-ci correspond parfaitement à un dimanche matin langoureux passé à paresser au lit. Souhaitons-nous-en d’autres pour 2011!

6. Armistice – City Lights Cry
Je ne suis pas une énorme fan de Coeur de pirate (même si Place de la République est une sacrée belle chanson, fin de la parenthèse). J’ai donc été surprise d’aimer à ce point Armistice, mais le EP paru au printemps m’a beaucoup plu, particulièrement cette chanson, mélancolique à souhait.

5. The National – Think You Can Wait
Autre chanson tranquille, celle-ci me tire toujours un pincement au coeur. Elle me fait penser à un soir de novembre où l’on regarderait tranquillement tomber la première neige…

4. Portugal. The Man. – Got It All
Merci à Jacques pour la suggestion répétée! Allez écouter ça, c’est excellent!

3. Galaxie – Piste 1/Jusqu’à la fin
Olivier Langevin a le don d’écrire de bonnes chansons. L’album complet de Galaxie mérite d’être connu, écouté et aimé. Piste 1 est une de ces chansons qui vous feront taper du pied, peu importe où et quand vous l’écouterez!

2. Arcade Fire – Suburban War
Même si cet album est paru en 2010, je l’ai énormément écouté en 2011, en particulier cette chanson. Il y a des souvenirs d’adolescence qui me poussent à écouter cette chanson, puis à la réécouter.

1. Foster the People – Helena Beat
L’album Torches de Foster the People est assez inégal, mais j’ai tellement augmenté ma productivité grâce à cette chanson que je me dois de lui donner la place qui lui revient. Call it what you want et Waste sont aussi de bons moments de l’album (de même que Pumped Up Kicks, vous l’aurez deviné). 😉

Allez, bonne année 2012 à vous!
Que la musique soit avec vous!

Publicités

Spécial 2 pour 1 : Festival du nouveau cinéma et Coup de coeur francophone

Festival du nouveau cinéma, du 12 au 23 octobre 2011

Octobre 2011 : la plus belle saison du monde est arrivée! Avec elle, des festivals-bonbons. Le meilleur festival de films de Montréal (à mon humble avis), le Festival du nouveau cinéma, commence dans moins d’une semaine.

Je pourrais vous faire une longue liste interminable de films à ne pas manquer au festival cette année… mais vraiment, vous gagnerez à explorer la programmation et à faire vos propres choix. L’élément clé au sujet du Festival du nouveau cinéma, c’est que les films en compétition (Sélection internationale) doivent être des 1ers, 2es ou 3es longs métrages. Ici, on cherche à identifier qui sont les cinéastes de demain.

Il y a également la section Panorama international, qui célèbre des films très réussis, à l’échelle mondiale, la section Présentation spéciale, qui permet de voir les films qui ont fait jaser durant l’année (si vous cherchez les films qui ont fait sensation à Cannes, par exemple, allez voir là), comme Melancholia de Von Trier et La peau que j’habite d’Almodovar.

La sélection Focus regroupe les métrages québécois et canadiens sélectionnés (Survivre au progrès a l’air génial), tandis que la section Temps Ø, de son côté, rameute des films éclatés, qui osent (si vous tripez Fantasia, il y a fort à parier que c’est cette section qui vous intéressera le plus). Cette année, on y trouve entre autres Tatsumi d’Eric Khoo, de même que Hara-Kiri, de Takashi Miike.

Finalement, une petite section appelée P’tit loups comprend des films jeunesse et la section FNC Pro présente des conférences, qui s’adressent principalement aux professionnels de l’industrie.

Je crois que ce festival est le meilleur festival de films de Montréal en raison de ses catégories, qui sont si bien définies, ainsi que de la force de ses programmateurs, qui réussissent à aller chercher les meilleurs films qui sont faits à l’international.

Tarifs

Billet individuel : 10 $

Étudiants et aînés : 8 $

2 pour 1 carte Opus ou Allô Stop : 10 $

Carnet de 6 billets : 50 $

******************

Coup de coeur francophone, du 3 au 13 novembre 2011

Que ce soit pour découvrir les nouveaux talents d’ici, ou encore pour voir un artiste qu’on aime en spectacle, le festival Coup de coeur Francophone s’impose de plus en plus.

Vous trouverez la programmation ici. Autrement, voici mes coups de coeur personnels.

– Lancement du nouvel album d’Éric Goulet (Monsieur Mono lui-même), le 7 novembre au Monument national. Entrée libre.

– Daniel Hélin et Paul Piché, le 12 novembre au Lion d’or.

– Marie-Jo Thério et Richard Desjardins, le 8 novembre à l’Astral.

– Danse Lhasa danse, le 12 novembre à la 5e salle de la Place-des-Arts.

– Éli et Papillon, Salomé Leclerc, le 12 novembre au Bistro in vivo.

– Philémon chante et Moran, le 4 novembre au Bistro in vivo.

Voilà! Y’a plein d’autres trucs aussi au Divan orange entre autres… bonnes découvertes et surtout, bon automne!

Arcade Fire : cinq bonnes raisons de se déplacer

Voilà, c’est ce soir le spectacle gratuit d’Arcade Fire!

Si on se fie au spectacle en salle d’hier (au Métropolis), on peut affirmer sans se tromper que ceux qui s’y rendront auront droit à :

– un setlist irréprochable,

– une ambiance de communion quasi-religieuse (pour ceux qui ne sont pas trop loin, en tout cas);

– une Régine Chassagne touchante et de bonne humeur;

– une première partie solide (Karkwa, pour ne pas les nommer);

– un groupe franchement heureux d’être à la maison.

Surtout, ayez bien du plaisir et profitez-en!

Un avant-goût, tiens :

L’automne est à nos portes… Pop Montréal aussi!

Cette semaine, c’est Pop Montréal qui s’amène. Voici quelques spectacles qui me semblent dignes d’intérêt (Pop Montréal, c’est généralement peu cher, en plus!). De nombreux spectacles se vendent environ 15 $, tout ça pour trois et même quatre groupes, ce qui augmente énormément nos chances de « coup de coeur » instantané.

Les prix indiqués entre parenthèses sont pour les billets achetés à l’avance; il faut parfois ajouter deux ou trois dollars si vous pensez vous décider le soir même.

– Mercredi 21 septembre, Philémon chante – Lindi Ortega – Charlotte Cornfield, 19 h à la Fédération ukrainienne (15$)

– Mercredi 21 septembre, The Balconies – JF Robitaille – The Breezes, 20 h au Petit Campus (10 $)

– Mercredi 21 septembre, Megan Bonnell – Mark Bérubé & The Patriotic Few – The Paint Movement – Monogrenade, 20 h à la Sala Rossa (15 $)

– Mercredi 21 septembre, Japandroids – Bass drum of Death – Play Guitar, 20 h 30 au Divan orange (15 $)

– Jeudi 22 septembre, 19 h 30 : Arcade Fire à la Place des festivals (gratuit)

Il y a aussi autre chose que de la musique (films, conférences, etc.)!

Pour explorer la programmation

Oh Land, petit électrochoc de bonne humeur

Vos matins sont plus frisquets? Vous cherchez comment insuffler de l’énergie à votre vie post-vacances? Voici une piste de solution : Oh Land. De la pop scandinave comme il s’en fait de plus en plus (et heureusement)!

Les rythmes contagieux de Sun on a Gun ou de Human vous feront taper du pied, même le pire de tous les lundis matins, White Nights et Helicopter vous feront sourire à tout coup, tandis que Lean et Wolf & I vous rendront nostalgique, un sentiment qui colle tout à fait aux dernières semaines étéesques.

La jeune auteur-interprète ne réinvente pas la roue, mais elle crée un album bien équilibré (pas trop de balades, juste assez). C’est un des plus récents bons coups de la pop des années 2000.

Oui, Oh Land a fait un bref passage à Osheaga, mais elle sera peut-être de retour bientôt, qui sait? Après tout, on ne dirait pas non à ses rayons de soleil en plein mois de mars!

Clotaire Rapaille, l’opéra rock… au Zoofest

On est en 2045. Le Québec est indépendant et ses différentes provinces ont soif de popularité, de succès. Clotaire Rapaille est emprisonné, mais tout juste avant sa mise à mort [apparemment, on a renoué avec la peine de mort? Hum hum.], il réussit à s’en sortir.

Il ira donc offrir ses services à nos belles provinces : le Sherbrooke, le Granby, le Victoriaville, le Longueuil… ce qui s’ensuit est une kyrielle de rebondissements, tous plus drôles les uns que les autres. D’une absurdité décapante. Victoriavillopolis, vous connaissez? La ruée vers l’or blanc? Non? Si Clotaire fait un tour par chez vous, courez le voir. C’est jouissif.

La première heure est plus hilarante que la seconde, soit, mais on rit quand même jusqu’à la fin. Les dialogues de ce spectacle sont comiques à s’en taper sur les cuisses. L’absence de décor ou de costumes ne se fait jamais sentir, tant les acteurs sont convaincants (Tout particulièrement Virginie Morin. Absolument géniale, cette fille!) et l’action se déroule rapidement.

Autre point très fort du spectacle, toutes les chansons sont entraînantes et livrées avec aplomb. Navet confit a fait un travail sublime pour la musique de cette « pièce musicale ». On souhaite de tout coeur un CD ou, à tout le moins, une version numérique!

Malgré tout l’humour présent dans le spectacle, un message ressort de cet « opéra rock » : si on croit ce que l’on nous dit sans se poser assez de questions, ben, inévitablement, on se fait fourrer. Dans le même ordre d’idées, « hon, j’ai pas fait exprès, donc je n’ai pas à me sentir responsable », ce n’est pas acceptable et ça ne devrait pas l’être non plus. Il faut assumer les conséquences de nos actes, dans la vie. Difficile de s’obstiner avec ça, non?

Francofolies : spectacles gratuits!

Ce qui est à ne pas manquer, cette année… à mon humble avis!

Le vendredi 10 juin :

– Grenadine, Tente Slam, 19 h. Nouvelle chanson française… ancienne collaboratrice du Husky, de Coeur de pirate et de Carl-Éric Hudon. Sa page MySpace;

– Le Vent du Nord, Scène Le Lait, 20 h. Groupe « néo-trad » qui n’en est plus à ses premières armes! Sa page MySpace.

Le samedi 11 juin :

– Émilie Proulx et Geneviève Toupin, Tente Slam, 17 h. Filles surtout folk. Page MySpace Émilie Proulx, Page MySpace Geneviève Toupin;

– Les Planet Smashers en français, Scène Loto-Québec, 21 h. Groupe montréalais de ska… en français cette fois-ci! Sa page MySpace.

Le dimanche 12 juin :

– Philémon chante, Tente Slam, 19 h. Dernier album Sessions cubaines, enregistré à Cuba. Superbe! Sa page MySpace;

– Géraldine, Pub Molson M, 20 h et 23 h. Album lancé en mp3 et en vinyle fin 2010. Électro curieux, rigolo… à découvrir? Sa page MySpace;

– Bertrand Belin, Scène Desjardins, 21 h. Dernier album : Hypernuit, Prix de l’Académie Charles-Cros en 2010. Voix chaude et envoûtante. Yes more pleaseeee… sa page MySpace.

Le lundi 13 juin :

– Ngâbo, Scène Vidéotron, 20 h. Genres (et c’est pas exclusif) : électro, pop, world, jungle… sa version de Boomerang est très chouette. Métissages. Réjouissant! Sa page MySpace.

Le mardi 14 juin :

– Alexis HK, Scène Desjardins, 17 h. Très chanson française! C’est l’auteur de C’que t’es belle, entre autres. Sa page MySpace.

Le mercredi 15 juin :

– Cécile Hercule, Tente Slam, 19 h (ou le jeudi 16 juin). Chanson française, joli twist-on-the-rocks.  Sa page MySpace.

Le jeudi 16 juin :

– Paul Cargnello, scène Le lait, 20 h. Artiste rock qui roule sa bosse depuis quelques lurettes, Paul Cargnello a grandi dans NDG et a d’abord écrit en anglais. Il s’est lancé dans l’écriture en français il y a trois albums et c’est aussi bon! À découvrir.  Sa page MySpace.

Le vendredi 17 juin :

– Bernard Adamus, Marie-Pierre Arthur, Fred Fortin et Gatineau, scène Ford, 21 h. Belle brochette… MySpace de BAdamus.

Le samedi 18 juin :

– Alexandre Belliard, Dany Placard, Guy Philippe Wells, Le Husky, Éric Goulet, Domlebo et Pascal Dufour. Scène Ford, 19 h. Plein de jeunes auteurs-compositeurs-interprètes talentueux… pour finir ça en beauté;

– Damien Robitaille, Marie-Pierre Arthur et Radio Radio, scène Ford, 21 h. Damien est plus crooner qu’avant, mais ses chansons sont toujours aussi uniques! Sa page MySpace.